Un mois "tratamiento" en Espange

Juillet 2014, un mois de "tratamiento" espagnol.

L'été était arrivé donc c'était bien l'heure de s'en aller de Belgique et aller chercher des endroits plus exotique! Comme mon pote Unai ne travaillait pas le choix était vite fait: un mois d'Espagne, un mois de highline! 
Après le voyage en voiture bien longue et donc la partie la plus chouette du voyage j'était enfin arrivé au lac Pantà de Sant Ponç. Un lac super beau et la route valait déjà la peine parce que la construction de waterline que les catalans avaient fabriquée était énorme! Bien temps de se mettre le maillot de bain et hopla le tratamiento pouvait commencer. Ca commençait bien en tout cas après même pas une semaine mes jambes étaient bien pétées à cause des catchs et les chutes dans l'eau. 

Après l'eau c'était l'heure d'aller chercher de la hauteur. Unai avait fait un bon recherche sur google earth et donc nous voilà parti à la Costa Cantabrica tout dans le nord. Une fois là bas on réalisait vite que ca valait la peine. En une semaine on a ouvert avec Robert et Ramon 5 nouvelles lignes de 25 à 90 mètres et toutes au-dessus de l'océan puissant! Magique!!

Une semaine sans douche et même pas de l'eau douce c'était bien assez donc temps de bouger. Je me suis séparé quelques jours d'Unai pour aller faire quelque canyons et un peu de grimpe avec Oscar, Diego et Nico les amis espagnols et français que j'avais connu à Bruxelles.

Mais bon mon tratamiento n'était pas du tout encore fini donc j'ai re-rejoint Unai et on est parti à la Costa Brava à la recherche d'un peu plus d'ambiance et des belles waterlines. On a bien pu faire un peu les tapettes de plage et quand même aussi un peu de slack donc mission bien accomplie! Mais la côte c'est quand même souvent trop artificiel, trop de chichi et pas trop notre style... L'appel des montagnes était là de nouveau. Après avoir réglé un bon deal dans un refuge on s'est mis en route pour aller faire la highline la plus haute (2600m) et peut-être la plus belle de Catalunya. On devait beaucoup plus marcher que d'habitude mais la souffrance valait le coup! Les deux lignes étaient majeures, pas très longues mais la vue était magique au-dessus de tout! Et comme si c'était pas assez les repas dans le refuge étaient de 100 étoiles minimum! 

Avec tout ça les piles étaient bien chargées et en Belgique il y avait l'Atomium qui m'appelait. Une bonne raison pour rentrer et aller voir si tout le tratamiento de Unai m'aurait servi à quelque chose! 
Adios españa, un grand merci à tout le monde et holaaa Atomium!

Tags: 
Category: 
Région: 
Nous travaillons actuellement à la mise en place de nouveaux spots de highline légaux, à l'organisation du premier Festival de Highline Belge et au renouveau de l'association. Plus d'info